L’origine de la galette des Rois

Quand le mois de janvier pointe le bout de son nez, en France, la couronne briochée ou la frangipane (selon son camp), devient la star des goûters réussis. Mais savez-vous d’où vient l’histoire de la galette des Rois ?

Qu’est-ce que la galette des Rois ?

frangipane surmontée d'une couronne dorée pour la galette des rois

La galette des Rois est un gâteau que l’on retrouve sous deux formes. Dans sa version la plus simple : 

  • L’une est une brioche ronde saupoudrée de gros grains de sucre. 
  • L’autre, que l’on appelle aussi frangipane, est composée d’une pâte feuilletée fourrée d’une crème sucrée à base de beurre et d’amandes. 

Le goût des Français est très partagé ! Certains sont des aficionados de la galette des Rois briochée, d’autres préfèrent la version plus croustillante. Et vous, quel est votre team ? 

Aujourd’hui, vous trouverez également des galettes des Rois plus originales, garnies de pommes, pistaches ou même chocolat.

Quand manger la galette des Rois ?

Selon la tradition, la saison de la galette des Rois débute 12 jours après la fête de Noël. Elle se termine le jour de Mardi gras, le 1er mars de chaque année. Pour les chrétiens, la date du 6 janvier n’est pas choisie au hasard. Elle correspond à l’Épiphanie qui célèbre la présentation du petit Jésus aux 3 Rois mages : Melchior, Gaspard et Balthazar.

Le saviez-vous ?

À l’origine la date de l’Épiphanie correspond, à une fête païenne puisqu’autrefois, les Romains fêtaient le solstice d’hiver. L’événement consistait à désigner le roi ou la reine d’un jour, au moyen d’une fève blanche ou noire cachée dans une galette.

Désormais, les Français dégustent la galette des Rois tout au long du mois de janvier. Il ne s’agit plus vraiment d’une fête à connotation religieuse, mais plutôt un moment convivial, pour le plus grand bonheur des enfants.

Et oui, car la fameuse pâtisserie cache un petit trésor : La fève ! Ce petit objet dissimulé dans la galette vous permet, si votre part de gâteau la contient, de porter une couronne et devenir le roi ou la reine de la journée.

Le saviez-vous ?

Chaque année, lors de la traditionnelle réception à l’Élysée, une gigantesque galette d’1,20 m de diamètre pour 150 personnes est préparée pour le président de la République. Elle ne contient par contre pas de fève. Elle est la « galette de la Liberté » ou « de l’égalité », sans fève ni roi.

La symbolique de la fève

Bol de feve, symbole de fécondité pour la galette des rois

La fève qui contient un embryon est un symbole de fécondité lors du solstice d’hiver. Il s’agit d’ailleurs du premier légume qui pousse à l’arrivée du printemps. Dans l’antiquité romaine et l’Égypte ancienne, la fève contenait l’âme des disparus. Il paraît même que les Romains jettent des fèves par-dessus leurs épaules pour chasser l’ombre des morts. 

Avec le temps, la fève à bien évoluée ! Elle est devenue une petite figurine en porcelaine de Saxe, puis de Limoges au cours du XIXe siècle.

Aujourd’hui, la plupart des fèves sont toujours en porcelaine et représentent des animaux, des personnages de dessins animés ou des objets miniatures. Cela a donné naissance aux « fabophiles » qui les collectionnent avec beaucoup de sérieux.

Tirer les rois : comment ça marche ?

La galette des Rois est une occasion spéciale et ludique, car il existe tout un protocole pour devenir le roi ou la reine du jour ! En général, les enfants sont les plus enthousiastes à cette idée. 

Le plus jeune d’entre eux, se glisse sous la table pour ne pas voir la découpe du gâteau. Une personne découpe la galette, puis monte l’un des morceaux et demande “ Pour qui souhaites-tu donner cette part ?” 

L’enfant caché sous la table désigne l’un des participants au hasard. Une fois que tout le monde est servi, c’est le moment de déguster la galette des Rois et peut-être de trouver la fève ! Celle ou celui qui l’obtient, obtient la couronne et désigne son roi ou sa reine.

Le saviez-vous ?

On tirait les Rois même à la table de Louis XIV. Les dames de la cour qui obtenaient la fève devenaient reines de France d’un jour et pouvaient demander au roi des voeux de « grâces et gentillesse ».

Table avec parts de galette des rois

Laisser un commentaire